la-priere.png 

 

Pourquoi prier :  Prier est la seule façon de communiquer avec Dieu, nos anges gardiens, nos esprits supérieurs, familiers ou protecteurs, les élémentaux ou toute autre entité désincarnée. C’est leur apporter la preuve de notre pensée qui monte vers eux et l’amour qu’on leur porte.

La prière peut être faite en solitaire ou en groupe. Lorsqu’elle est pratiquée en solitaire, c’est souvent pour une raison personnelle et dans ces conditions, la demande qui est faite au cours de celle-ci ne concerne que la personne intéressée.

Elle peut aussi être pratiquée en groupe dans diverses occasions : décès, mariage, naissance, séance spirite,  demande de guérison, pour la paix dans le monde…. Les occasions ne manquent pas !  Dans cette condition, la pensée de chacun est orientée vers un même but, un même sujet. Cette forme de concentration intense provoque ce que l’on appelle un égrégore ou forme pensée collective.

La puissance d’un égrégore est sans commune mesure avec celle que l’on peut obtenir d’une prière en solitaire. On pourrait la comparer à la force d’un ouragan. L’égrégore peut être bénéfique ou maléfique car tout se situe dans l’état d’esprit des personnes qui prient. Si la pensée est tournée vers le bien, l’effet sera positif, mais si elle est tournée vers le mal, il sera catastrophique et d’une ampleur sans nom. Une prière, comme un acte de magie ou comme l’esprit à qui l’on fait appel peut être bon ou mauvais, tout n’est qu’une question d’état d’esprit. Il revient à chacun de savoir quel chemin il doit emprunter pour s’élever.

Mais c’est aussi un moyen d’extérioriser ses sentiments ou ses ressentiments lorsque tout va mal, c’est alléger son cœur d’un fardeau qui semble trop lourd pour une seule personne.  Lorsque je prie, je suis en communion parfaite avec le monde de l’au-delà et je peux leur confier mon âme et mes pensées sans crainte, sans détour car ils connaissent ma vie, me connaissent et savent ce qu’il y a au plus profond de moi. Je sais qu’ils sont à mon écoute et je les ressens très souvent. Je sais que si ma demande est justifiée, ils répondront à ma prière d’une manière ou d’une autre.

Prier c’est vouloir demander une grâce, une aide, un soutien, un bienfait, du réconfort pour autrui ou pour soi-même car je sais que si la prière est prononcée avec sincérité, humilité et respect elle sera honorée.

Mais pour cela, une prière doit être propre à soi, elle doit venir de notre âme, de notre pensée profonde pour avoir toutes les chances d’être entendue. Si elle est destinée à l’amélioration d’une situation concernant autrui, il n’est pas utile de la clamer sur les toits pour en attendre un remerciement. Notre remerciement on le trouve dans le regard des gens, dans la preuve qu’une situation s’est décantée ou dans la paix retrouvée. A ce moment là, nous savons que nous avons été entendu et exaucé. C’est là notre remerciement !

Bien sûr, il existe des prières toutes faites que vous trouverez dans n’importe quel livre de prières et que vous réciterez avec grande attention la première fois afin de bien vous en imprégner mais qui deviendront vite du « par cœur ». Ces prières ne sont pas vraiment entendues par Dieu ou toute autre entité,  car elles manquent de sincérité. Ce qu’ils attendent de chacun de nous, ce sont des mots prononcés avec notre âme, notre coeur et emprunts d’une grande sincérité, d’un grand élan d’amour. Celles-ci sont écoutées ! Il n’est pas important de faire de belles phrases en employant des mots savants. Non, il suffit juste d’être soi-même et de laisser tomber les barrières au moment où nous prions. Montrez vous tel que vous êtes, avec vos défauts et vos qualités car ils vous connaissent là haut. Ne faites pas semblant, ne trichez pas car vous ne tromperiez que vous-même. Si vous agissez de la sorte, alors seulement vous en serez récompensé.

Prier est un acte d’amour que l’on destine à Dieu ou à toute autre entité ou bien à une personne en particulier que l’on sait dans l’affliction. Mais c’est aussi honorer Dieu, le remercier des bienfaits qu’il nous prodigue chaque jour qu’il fait car même si la vie ne vous semble pas  vraiment belle, si vous y regardez bien, vous vous apercevrez qu’elle n’est pas faite que de mauvais moments. La part du bien et du mal est égale, mais qui s’en soucie, qui veut réellement s’en apercevoir ? Chacun de nous avons trop tendance à ne retenir que ce qui est négatif. Il est plus facile de s’en prendre au monde entier plutôt que de regarder la vérité en face , car bien souvent, la vérité fait peur. Il est dur de se dire que nous n’avons que ce que nous méritons, alors mieux vaut l’ignorer et penser que c’est la faute à tout un tas de circonstances indépendantes de notre volonté.

Tout à son importance dans la vie, rien n’est jamais fait pour rien. La frontière entre l’amour et la haine est très faible. C’est la raison pour laquelle il faut s’abstenir de juger parce que lorsque nous jugeons, nous prenons position. Notre position engendre obligatoirement notre incompréhension de l’autre qui peut conduire à la médisance et à la haine. Nul ne nous oblige à vivre auprès des personnes qui nous dérangent mais nous n’avons pas à les juger, pas plus qu’elles n’en ont le droit vis-à-vis de nous car cela dénoterait d’un niveau spirituel bien bas.

Alors pour ces raisons  il faut prier,  pour que le bien l’emporte sur le mal,  pour la paix dans  la famille, dans le monde, pour la paix entre les Hommes d’une même nation et entre les nations,  pour l’avenir de nos enfants, pour tous ceux qui souffrent, pour que le bonheur reviennent entre les êtres…. parce qu’une prière qui est faite à l’unisson pour atteindre un même but, atteindra

directement les entités concernées qui répondront plus vite et favorablement. Ensemble nous avons plus de chance de voir aboutir notre demande que lorsque nous prions en solitaire.

Un jour, un esprit m’a dit « un est tout et tout n’est rien ». Et bien,  dans le cadre d’une prière,  un regroupement de personnes  ne forme qu’un à partir du moment où nous nous élevons  tous  vers les entités dans un seul et même but  alors que si nous prions tous mais individuellement, nous ne sommes rien car séparé du tout. Cette phrase prend là, toute sa signification.

Prier, c’est parler à Dieu, c’est lui ouvrir notre cœur, lui faire part de nos satisfactions mais également de nos rancœurs, de nos problèmes, de nos souhaits exactement comme nous le ferions avec nos parents ou amis . Ce qu’il attend de nous c’est que nous allions vers lui naturellement, sans crainte, mais avec loyauté et franchise parce que nous sommes ses enfants et qu’un père est toujours à l’écoute de ceux-ci.

Si vous faites cela, vous ressentirez le moment où il vous enveloppera de son amour et croyez-moi, à partir de cet instant, votre vie sera transformée et vous saurez lui donner le sens qui lui revient, le pourquoi vous êtes ici-bas et pourquoi vous subissez tant d’épreuves.

Voilà pour moi ce qu’est la prière, ce qu’elle représente à mes yeux et pourquoi il faut prier.

 

            Prier apporte le réconfort, la paix de l’âme et de l’esprit. Alors priez !

 

 

24 votes. Moyenne 3.42 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site